Le sentier d'Amanéa crée-t-il en 2020, un nouveau mode d'entrée en nature ?

Art contemporain, poésie naturaliste, contes en balade, jeux, imaginaire, expériences avec son corps... Le Sentier d'Amanéa, conçu par TAMS dans l'esprit du “Goodvibes trail“ présenté à Grenoble en 2016 a vu le jour cet été en Vendée. Le succès est au rendez-vous avec 500 visiteurs par jours en moyenne cet été 2020, dans un lieu pourtant inconnu du public. Un pari tenté par la CC du Pays de Chantonnay qui cherchait un projet structurant pour le 3eme lac de leur territoire, jusqu'alors dédié à la randonnée.

Automne 2017 - La CC du Pays de Chantonnay finalise sa stratégie d'aménagement tourisme et loisirs et cherche une fonction touristique à chacun de ses 3 lacs. Si ses deux grands frères seront consacrés pour l'un aux loisirs nautiques et pour l'autre aux plaisirs des familles, des tout-petits et d'un sentier accessible en bord de rives, le Lac de la Vouraie cherche son avenir.

Ce barrage, doit accueillir une activité “propre“ préservant strictement sa fonction première de retenue d'eau potable.
Bruno Tamaillon, missionné pour un regard de “mise en ludicité“ du territoire propose de créer ici même le 1er goodvibes trail en France.

Le concept

“C'est l'écrin de silence qui m'a immédiatement frappé autour du lac, explique Bruno Tamaillon, la présence de nombreux oiseaux, et des arbres multicentenaires aux racines tortueuses qui semblaient nous attendre...
L'idée de proposer ici un sentier multisensoriels pour se reconnecter à ses émotions, ressentir sa nature intérieure en se connectant à la beauté de la nature parcourue, voilà quel était le projet.“

Un objectif de 25000 visiteurs par an est posé. Tout publics, familles bien sûr, mais aussi les couples, les séniors, les groupes scolaires pour qui ont été créé des fiches pédagogiques à usage de enseignants sur la reconnaissance de ses émotions.
Pour stimuler l'imaginaire, une légende est créée, sur la base de la collecte des sensations réelles qui sont ressenties sur place et des micropaysages traversés. Indispensable pour stimuler les enfants, l'histoire d'Amanéa petite fille amoureuse d'un albatros qui vient à lui échapper, touche aussi les adultes, par cette quête d'un impossible retour.

Le parcours de 2,5 kms est composé de 21 étapes sensorielles, où le public découvre des traces de l'histoire d'Amanéa, à savoir des objets incroyables sortis de l'imagination des créateurs, Will Menter pour les 10 sculptures musicales et Bruno Tamaillon pour les 10 expériences sensorielles, de la cage à l'arbre à chuchoter, en passant par les pierres gravées (article complet sur les gravures rupestres comme outil moderne de découverte) qui prouvent qu'Amanéa a bien existé !
“Le visiteur doit sortir d'ici en ayant vécu un étonnement, dans un lieu ou l'histoire d'Amanéa est plausible, confirme Bruno Tamaillon. Nous avons assez de sentiers pédagogiques en France, où l'on veut faire apprendre toujours les mêmes choses, comme dans un livre. Aujourd'hui, le public a besoin de beauté, d'émerveillement, d'apaisement. Il a besoin de jouer avec ses enfants, parler à son compagnon, rêver, prendre le temps. Le sentier à émotion est une sorte de spa en nature, ou le public est invité à tester des objets sonores primitifs, où il saura jouer de la musique, dans tous les cas musicien ou non, chacun est accueilli et sait jouer sur les sculptures de la Vouraie...“

Les oeuvres sonores de Will Menter

Will Menter est un musicien, pionnier du son primitif. Artiste-performer, Will Menter est invité en résidence sur plusieurs projets majeurs en Europe.
Il a trouvé ici sur le projet du sentier, un lieu où l'on pourra jouer avec une grande partie de ses concepts d'oeuvres sonores en bois.


Découvrir son oeuvre sur son site : http://www.willmenter.com/site.htm

Guidé sur le parcours que Bruno Tamaillon venait de dessiner dans la forêt autour du lac, Will Menter a choisi les espaces pour la force des émotions dégagées et créa ici 10 oeuvres dont quelques-unes expérimentales comme le “Trépied bélier“ (voir image ici)
Après le test d'un prototype conçu en 2019 dans son atelier de Bourgogne, Will Menter choisit une pierre de 400kg dans une carrière des environs de la Vouraie, puis elle devint le coeur sonnant de l'oeuvre “Choc et contre-choc“.

Bruno Tamaillon le 8 Octobre 2020

 

 

Le Pays de Chantonnay a ouvert Le Sentier d'Amanéa en Juillet 2020

Informations pratiques : Accès libre et gratuit toute l’année

Départ du sentier : La Martinière – Bournezeau

Le sentier fait 2,5 km. Il comprend des parties étroites et escarpées. - Prévoir des chaussures adaptées à la marche - Non praticable en poussette

Télécharger le dépliant 2020

©bande annonce CC Pays de Chantonnay - 2020