Science, imaginaire et art, innovation en nature !

Oeuvre Will Menter en place - Avril 2019 - woodline et xyloserpent

Sur les communes de Clairefontaine-en-Yvelines, Sonchamp et Saint-Arnoult-en-Yvelines, le Département des Yvelines fit l’acquisition entre 2002 et 2007 des Forêts de Pinceloup et de St Benoit. Autrefois dédiées à la chasse à courre, ces espaces naturels abritent de vieux boisements particulierement riches en biodiversité, chauves-souris notamment, et un réseau de mares, refuges pour amphibiens et odonates.  Situé sur la frange Est du massif de Rambouillet, reconnu comme coeur de biodiversité pour ses forêts humides.
Dans ce contexte, la commune de Clairefontaine en Yvelines redynamise son centre bourg avec des logements, des commerces et le départ de boucles de rando.
Dans le secteur, peu de sites naturels sont accessibles aux handicapés.

Dans le cadre de leur recherche prospective, les élus du Département ont voulu créer un parcours de découverte innovant, destiné aux familles, avec le support :

  • d’un conte immersif, créée dans les émotions dégagées par les lieux, et des éléments du paysage,
  • 10 étapes proposant plus de 25 expériences de jeux et d'observation des traces d'animaux, de la flore,
  • un dispositif mettant en valeur la présence des chauves-souris dans l’ancienne maisonnette des 
gardes-chasses,
  • une œuvre d’art musical, qui est l'aboutissement du chemin, du conte et propose une expérience éco-musicale.

Cette création originale, s'inscrit dans le fil droit de la veille menée par l'équipe de TAMS Consultants en France et en Europe et qui montre qu'aujourd'hui, les publics veulent entrer en nature en explorant.  Ainsi, fini le temps des sentiers pédagogiques, où les panneaux sont des copies de livres ouverts. Aujourd'hui, le public veut visiter et explorer, en expérimentant, en jouant, en imaginant. Et bien sur, tout spécialement les familles, qui souhaitent vivre un accès à la nature, en autonomie, toute l'année.

Pour les élus engagés sur ce projet c'est aussi rendre visible et attractif le travail engagé par le Département dans ses espaces naturels, auprès de la population : rendre ainsi les investissements à la fois utiles et visibles - inciter les jeunes générations à venir en nature se faire du bien. Au dela de l'obligation d'ouvrir les Espaces naturels sensibles au public, il y a une vraie cohérence dans les missions du département : biodiversité et social avec le volet handicap.
Le projet est construit avec le pnr de Chevreuse en complément des autres sentiers en cours. 

 

Le concept repose sur 3 temps :

Un conte

que la famille découvre dès l'entrée du sentier sur 5 grandes tables de 120cm de large... Le conte à vocation à nourrir l'imaginaire de toute la famille, mais surtout des enfants de moins de 8 ans que l'histoire va stimuler, d'autant qu'il y au bout, la promesse de découvrir un instrument incroyable avec lequel Cadama l'esprit des arbres joue dans la forêt et dont la mélodie maintient l'harmonie entre les animaux.

 

10 étapes,

dotées de 1 ou 2 mobiliers de jeux en nature, jeux d'observation, expériences sensorielles de découvertes.

Autant que possible, ces mobiliers, présentent une information scientique fiable et des activités tactiles (on va chercher et toucher les écorcés, mouler une trace de feuille dans la glaise, observer les chauves-souris dans la cabane et les écouter grace a son smartphone...

 

Le final du sentier

aboutit dans un paysage magique de dunes. Un endroit paisible qui a inspiré l'auteur du conte Bruno Tamaillon et Armelle Tournaire, technicienne à l'origine du projet dans l'équipe de la Direction Environnement du Département.

Will Menter, artiste sculpteur de sons et musicien, propose des oeuvres uniques dont il possède seul, la conception. Des oeuvres musicales, en chêne et mélèze, sur lesquelles les visiteurs du sentier vont jouer. Les notes sont accordées et un musicien ou un non-musicien peut y improviser une mélodie.

“Le concept de sentier à sensations que nous avons lancé en 2016, avec le “goodvibes trail“, répond a une forte demande du public, explique Bruno Tamaillon, directeur de TAMS. On va marcher en nature, mais on y va pour s'exposer à la beauté de la nature. Le concept de “bain de forêt“ fort prisé en Europe du Nord, n'est pas du tout étranger à nos publics français. Un sentier mis en scène vient magnifier le temps passé en nature. Ici à Pinceloup, il s'agissait de proposer une nature “merveilleuse“ qui éveille tous les sens. Nous souhaitions y lier l'imaginaire et la sagesse d'un conte qui apaise, des jeux de découverte et une oeuvre d'art sur laquelle on peut jouer à être Cadama,  celle qui protège les animaux et veille sur l'harmonie du lieu. C'est une démarche “visionnaire“ pour une collectivité territoriale que de proposer à ses administrés de transcender les intérêts particuliers en forêt, pour offrir au plus jeunes de ces habitants un espace qui fait du bien.“

D'ailleurs des habitants du territoire ont dès le premier jour d'installation apprécié l'oeuvre de Will Menter, comme le montre cette vidéo.

Tams consultants, le 24 Mai 2019 - Actualités